Accéder à
l’Espace Ressources

Outils de diagnostic

Les outils que nous utilisons ont fait l’objet, le plus souvent, d’une validation scientifique et sont, pour un grand nombre, recommandés par de grands organismes européen ou français : COPSOQ©S-ISW©Méthodologie SUMMER (Leymann, HAD, Siegrist et Karasek), Baromètre ASSET©, etc.

Nos outils diagnostics s'intéressent à l'évaluation de dimensions du travail, centrales à une politique de prévention des RPS et de promotion de la qualité de vie au travail comme: les exigences du travail, l'autonomie, l'intérêt et les marges de manoeuvre, les relations de travail ou l'insécurité socio-économique. Un diagnostic de santé au travail vise à dégager des pistes d’action pour diminuer le stress et les autres risques psychosociaux, les comportements indésirables au travail, l’absentéisme et améliorer le bien-être au travail via différentes expressions comme la satisfaction, la motivation, la performance ou l’engagement.

Dans l’approche quantitative basée sur S-ISW© par exemple, le bien-être au travail résulte à tout moment de l’interaction entre cinq grandes dimensions, exprimées en fonction de facteurs de risques psychosociaux et organisationnels :
  • La charge de la tâche (équilibre travail/vie privé, charge de travail, complexité, moments de pause, risques de faute, etc.),
  • Les motivateurs de la tâche (intérêt, diversité du travail, autonomie, responsabilités, épanouissement, etc.),
  • L’équipe (ambiance sociale, soutien du manager, des collègues, feedback),
  • L’organisation (moyens matériels, rémunération, sécurité, information, clarté, valeurs, etc.),
  • Le contexte global (incertitudes sur l’avenir, perspectives, marché du travail, changements).

Ces facteurs ont un impact sur des indicateurs de bien-être qui renvoient aux opinions, plaintes, sentiments des employés envers leur travail :
  • Le niveau de stress (plaintes physiques, psychiques, épuisement, tension nerveuse, etc.),
  • La motivation (investissement, performance, satisfaction, loyauté, fierté d’appartenance, etc.),
  • La présence de comportements indésirables (rumeurs, moqueries, insultes, exclusion, violence, harcèlement, discrimination, niveau de respect réciproque, etc.),
  • L’absentéisme.