Accéder à
l’Espace Ressources

Méthodologie

AXIS MUNDI propose des outils de diagnostic et de mesure du stress, de la santé et de la qualité de vie au travail qui permettent aux organisations d'identifier et d’agir sur les principales sources de difficultés au travail. L’ensemble des outils que nous utilisons a fait l’objet d’une validation statistique et sont, pour un grand nombre, recommandés par de grands organismes européen ou français : S-ISW©méthodologie SUMMER (Leymann, HAD, Siegrist et Karasek), COPSOQ© ou Baromètre ASSET©. Le choix définitif de l’outil se fait en général sur la base de critères propres à l’entreprise : temps d’administration, nécessité de comparer avec des enquêtes épidémiologiques, outil médical ou non, finesse de l’outil.
 
methodo audit


Quel que soit le questionnaire utilisé l’audit de bien-être au travail a pour objectif de faire émerger, de façon pragmatique, des priorités d'actions pour améliorer le bien-être au travail, diminuer le stress et les comportements indésirables et entretenir la satisfaction, l’engagement et la motivation.

L’audit de bien-être au travail permet d’effectuer une évaluation du niveau de chacun des indicateurs de bien-être et de procéder à des analyses et comparaisons en interne (comparaison d’entités avec la moyenne de l’organisation) et externe (comparaison avec un panel de référence externe partageant les mêmes caractéristiques socio-économiques que l’entreprise).

L’analyse permet de mettre l’organisation en perspective en comparant ses niveaux de stress et bien-être au travail avec un groupe de référence externe mais aussi de détecter des situations particulières dans l’entreprise, des groupes à risques ou des groupes cibles sur lesquels faire porter une action particulière. Cette double évaluation externe/interne fait ainsi ressortir des pistes d’action prioritaires par la mise en évidence de corrélation entre certains facteurs organisationnels et des conséquences non souhaitées (stress, insatisfaction, démotivation, conflits, comportements indésirables, etc.).

L’approche de diagnostic organisationnel peut associer :
  • Une démarche quantitative via le traitement statistique de questionnaires de réponse permettant de recueillir des informations sur des populations de salariés pouvant atteindre plusieurs dizaines de milliers,
  • Une démarche qualitative qui peut inclure entretiens individuels ou de groupes pour décrire plus précisément la réalité du travail et identifier plus minutieusement des pistes d’action,
  • Une observation ergonomique des environnements de travail (visites de site...),
  • Un conseil dans la durée (accompagnement du Comité de Pilotage QVT, de la Direction des RH,...).
Cette approche collective, quantitative et parfois qualitative est complémentaire et peut par ailleurs préparer d’autres approches plus individuelles au titre de la prévention secondaire et tertiaire comme les formations à la gestion du stress et aux risques psychosociaux ou les Programmes d’Aide aux Employés pour optimiser la prévention et la gestion du risque psychosocial.